Recruter le bon Growth Hacker par Jérémy Goillot, Head of Growth chez Spendesk

Dans ce nouvel épisode de notre série "La Recrue", nous avons rencontré Jérémy Goillot, Head of Growth chez Spendesk, qui nous en apprend un peu plus sur le métier de Growth Hacker.

10/2019
minutes
Recrutement

Recruter le bon Growth Hacker par Jérémy Goillot, Head of Growth chez Spendesk


Question secrète, pièges à éviter, vous saurez tout pour recruter le bon Growth Hacker !


Qui es-tu en 3 phrases ?

Bonjour, c'est Jérémy de Spendesk, je m'occupe de l'équipe Growth. C'est une équipe de 8 personnes, la moitié sont développeurs. On travaille sur des thématiques qui sont à la fois du marketing du produit et du sales.


Comment tu t’es formé à ton métier ?

J'ai commencé à 14 ans à lancer un 1er site internet, que j'ai revendu par la suite. Et mon objectif était d'augmenter le nombre de visiteurs sur ce site. Aujourd'hui ce sont les mêmes problématiques qu'il y a dans les start-ups. C'est comment on augmente le nombre de clients et comment on augmente le nombre de visiteurs.

Quelles sont les qualités nécessaires pour ce métier/ce poste ?

Je pense qu'il faut être polyvalent, être le mouton à cinq pattes, être entrepreneur et être autodidacte.


Quels outils doit-on maîtriser pour performer ?

Je pense qu'Excel est une bonne base pour commencer à jouer avec les fonctions, faire des choses un peu avancées et après commencer à utiliser des APIs. Notamment des outils comme Zapier qui vous permettent, sans coder, de commencer à synchroniser les différents outils. Et sur les points de vue un peu tech, commencer à faire des scripts soit en Ruby soit en javascript, puis commencer à automatiser un peu votre métier.


Comment évaluer les hard skills d’un candidat au job ?

On le fait venir une après-midi dans nos bureaux, où il peut travailler avec les équipes. Il est vraiment dans une situation où on est là pour l'aider, donc on lui donne une problématique qu'il doit résoudre en conditions réelles et il peut solliciter ses collègues.


Quel est le pire défaut pour un candidat ce poste/ce métier ?

C'est de ne pas être humble face à la data.


Quelle est ta question secrète en entretien ?

Ma question secrète : je leur demande ce qu'ils peuvent faire dans cette pièce en utilisant un trombone.


Quel est l'expert en la matière le plus inspirant que tu connaisses ?

J'ai deux mentors : le premier c'est un français, François Bondiguel qui est en Australie et travaille pour Deputy. Et le 2ème, c'est Mike qui s'occupe de la Growth team chez Figma.


Selon toi quelles sont les entreprises qui forment le mieux à ce poste/ce métier ?

Je pense que ce sont les entreprises qui ont structuré une équipe Growth, donc ils ont plusieurs personnes qui travaillent sur cette
thématique, comme Lunchr, Alan, Front ou Aircall.

AUTRES ARTICLES DE BLOG

Vous aimerez aussi ...

Identifier les biais de recrutement pour plus d'inclusion

Le 13 mai, j’ai eu le plaisir de coanimer une table ronde à la Non-conférence du recrutement dont le thème était “Passons de la photo Benetton à une vraie stratégie d’inclusion”. Parmi les nombreuses interventions et retours d'expérience des participants, j'ai choisi d'aborder ce vaste sujet sous l'angle des biais en recrutement et de partager avec vous quelques pistes de réflexion, qui, je l'espère, vous permettront, à vous recruteurs, de les identifier et de les combattre efficacement.

Aurélien Rigard

05/2022

Enquête : La place du Product Marketing en startup

Le mois dernier, j’organisais un webinar sur le Product Marketing au côté de deux managers du réseau Avizio : François Laxalt, Product Marketing Director et Nicolas Zullo, Head of Product Marketing de Doctolib. Cette conversation en mode retour d’expérience a généré beaucoup d’engagement et donné envie à 3 autres experts de ce métier encore mal connu de partager aussi leur best practices en contribuant à cet article-enquête.

Edith Zeller

05/2022

La prise de référence : en faire un exercice utile

L’étape de la prise de référence est souvent vue comme un jeu de dupes, où les cartes sont connues à l’avance. Erreur... Bien maîtrisé, cet exercice peut s’avérer extrêmement utile, non pas pour valider un recrutement mais plutôt pour préparer une intégration ou confirmer des intuitions. Pour appréhender cet exercice je vous partage les grandes règles, côté Talent/Employeur/Référent, à appliquer pour que la prise de références s’avère utile.

Henri De Lorgeril

03/2022