Comment Jérémy Diavet recrute chez Rocket School

Rocket School est née d'une vision : il est possible de mieux mobiliser l’éducation pour faire le lien entre des entreprises qui recrutent et des talents qui s'ignorent. L'école forme ainsi les Business Developer et Growth hacker de demain. Rencontre avec Jérémy Diavet, CEO, qui nous raconte comment il recrute chez Rocket School.

minutes
07/2019

Le recrutement chez Rocket School: Jérémy Diavet nous explique !


Questions secrètes, pièges à éviter, vous saurez tout!

Qui es tu en 3 phrases?

Jérémy Diavet, CEO de Rocket School, et on est une école qui forme sur les métiers en tension du numérique notamment des postes de Business Developer et de Growth Hacker.

Tu recrutes qui en ce moment?

En ce moment, on recrute des personnes pour étoffer l'équipe pédagogique parce qu'on grandit vite et on a besoin de plus de personnes pour encadrer nos étudiants et mettre en place notre pédagogie. On recrute des personnes sur l'administratif pour mettre en place tous les dossiers et on recrute des profils un peu plus entrepreneurs pour lancer des nouvelles villes pour exporter le modèle Rocket School dans d'autres villes de France.

Comment tu t’es formé au recrutement?

Totalement sur le tas, on a commencé petit donc j'ai pris en charge le recrutement même si ce n'était pas du tout mon domaine à la base. Par contre, on avait quand même une ligne directrice, c'était de recruter sur Soft skills donc on a tout axé sur la personnalité et les motivations de nos candidats et c'est comme ça que je me suis formé au fur et à mesure des entretiens. Aujourd'hui j'ai eu la chance de pouvoir recruter Ariane et Emmanuelle qui ont une forte sensibilité, une forte empathie pour détecter les Soft Skills des candidats. 

Quelle est ta question secrète en entretien?

Au début de l'entretien, j'aime bien demander à chaque candidat de se pitcher, "racontez moi ce que vous voulez". En 2 minutes, ça me permet de bien cerner la personne et de voir si elle est capable de "story-teller".

La réponse de candidat qui t'agace en entretien?

En fin d'entretien, quand tu demandes si la personne a tout bien compris : "oui oui, tout était clair, parfait, pas de question".

Tu t'es déjà trompé sur un candidat? A cause de quoi?

Plein de fois, à la fois sur des étudiants qu'on a sélectionné et aussi sur les recrutements internes. On a beau avoir validé tous les soft skills et tous les hard skills, parfois quand un candidat arrive sur le poste, on se rend compte qu'opérationnellement, ça ne va pas le faire.

Le métier le plus difficile à recruter selon toi?

Pour Rocket School, un chargé de recrutement parce qu'il faut qu'il soit à la fois Biz dev pour pouvoir vendre la formation, être attractif auprès des candidats et en même temps, il faut qu'il ait une forte empathie et une capacité à détecter les soft skills et les hard skills.

Tu préfères: chasseur ou pas chasseur?

Chasseur.

Tu préfères: miser sur les soft skills ou assurer les hard skills?

Soft skills.

Tu préfères: intuition ou process?

Process.

Tu préfères: costard ou baskets en entretien?

Baskets, plutôt, ça passe mieux en startup.

Tu préfères: lettre de motivation ou CV vidéo?

Je dirais pas de CV du tout et pas de lettre de motivation non plus !

Tu préfères: debrief en fin d'entretien ou "on vous rappellera"?

Debrief en entretien, surtout pour nos étudiants c'est ultra important d'avoir du feedback.

AUTRES ARTICLES DE BLOG

Vous aimerez aussi ...

Recruter le bon DRH pour la bonne structure

Vous identifiez des besoins RH et avez décidé de recruter un ou une DRH. Évidemment vous allez chercher à recruter le profil aligné avec votre organisation mais comment savoir s’il sera le bon pour votre structure ? En tant que Head of People depuis plus d’une quinzaine d’année, évoluant moi-même au sein d’une communauté de DRH, j’ai une bonne idée des différents types de profils, des situations que nous devons affronter et les critères qui font selon moi un bon DRH. Suivez le guide !

Marie Tran

07/2022

Les outils des recruteurs

Il y a quelques jours je partageais un article qui expliquait qu’un bon recruteur en RPO doit savoir utiliser les bons outils. Pour compléter ce propos, je vous partage (et de façon non exhaustive) quelques outils que nous utilisons chez Avizio in Residence tout au long des process de recrutement. Ces outils sont propres à Avizio in Residence, le service de DRHs et Recruteurs en mission d’Avizio.

Aurélie Chabrol

07/2022

Comment le télétravail élargit le périmètre du recrutement

Nous n’allons pas refaire l’histoire, le télétravail s’est installé durablement dans notre quotidien tout comme le débat autour de ses modalités. De notre point de vue chez Avizio, c’est en effet un passage obligatoire entre les clients et les talents : Il y a ceux qui d’un côté souhaitent un retour à la vie de bureau et les autres qui, au contraire, ne jurent que par la flexibilité du télétravail. Le recruteur doit ainsi jongler entre les envies et besoins de chacun sans pour autant perdre de vue son objectif : trouver le profil parfait pour le job en question.

Amélie Devulder

06/2022