LES TALENTS CACHÉS d’AVIZIO
Paris
Talent

Vincent Sattler, CTO/CPO chez Yomoni !

Dans cet épisode, Vincent nous raconte son expérience de recrutement avec Avizio, les raisons qui l'ont conduit à accepter un nouveau challenge, et à rejoindre Yomoni.

Vincent Sattler, CTO / CPO
chez Yomoni

Raconte-nous ton actu récente, et notamment cette nouvelle prise de poste ! 


Ça y est, je viens de passer les 100 jours de prise de poste, dans une startup assez incroyable. Ce n'est pas un mandat de président, mais c’est une tâche assez challengeante d’onboarding, surtout dans un contexte distanciel comme en ce moment. Donc, j’ai pris la décision de rejoindre une très belle fintech, nommée Yomoni, j’ai pris la responsabilité du poste de CPTO, donc double casquette CPO et CTO. La chance d’une prise de poste facilitée par les deux personnes que j’ai pu remplacer suivant une passation en douceur. Au cours de ces derniers jours/semaines, j’ai eu la confirmation, à la fois personnelle et collective de l’entreprise, que ce nouveau challenge me correspond très bien, et à ce moment précis de ma carrière. 

Quels ont été les éléments déclencheurs qui t’ont amené à considérer ce nouveau challenge ? 


L’actualité chaude de 2020, pour moi, c’était la fermeture de ma startup SNATCH Studio, liée à l'arrêt de l'activité en mars l’année dernière. Donc une année assez difficile, comme on peut l’imaginer, à tout point de vue : psychologique, économique, personnel également. Donc c’est après un processus de remise en question personnel assez long personnel, que j’ai tranché entre les deux options que j’avais en fin d’année : relancer un projet personnel entrepreneurial - intrapreneurial ou accompagner une équipe en place. Je t’avoue que c’est donc bien l’option B que j’ai choisi aujourd’hui. 


Qu’est-ce qui t’a séduit dans l’approche Avizio ? 


J’ai été séduit par deux choses ! La première, c’est l’approche, la méthode, le fonctionnement d’Avizio, donc le réseau, principalement dans la méthodologie d’Avizio, que ce soit au niveau du sourcing de candidats ou de la qualification au cours du process de recrutement. Ce processus également, qui est assez innovant et l’expertise que j’ai identifiée pendant ces différentes semaines, assez incroyable. Ça, c’est mon premier point ! 

Mon deuxième point c’est l’accompagnement d’Avizio tout au long de cette partie de recrutement, avec une connaissance très pointu de la mission, une maîtrise parfaite du contexte de l’entreprise, le suivi du dossier, la réactivité… tout ça s’est passé très très vite. Et bien sûr une interaction à la fois sympathique et professionnelle avec les collaborateurs d’Avizio ! 

Comment perçois-tu le secteur dans lequel tu bosses ? 


C’est le secteur Fintech ! Un marché en ébullition depuis déjà quelques années, même avec excès sur les derniers mois, avec les actualités qui sont celles de notre quotidien. En France, c’est un marché très dynamique avec de très beaux succès, à l’international (aux US par exemple) le contexte est même inattendu, on a des éléments assez surprenants sur des sujets de finances décentralisées, de sur-épargne ou de dette économique, qui finalement changent le contexte actuel. Ça laisse bien sûr des opportunités assez incroyables pour les startups. 

Côté Yomoni, plus proche de moi, les équipes ont travaillé dur sur les dernières semaines et les derniers mois pour sortir de belles innovations. Donc on a hâte de voir ce qui va sortir, c’est assez excitant ! 

Comment vois-tu l’écosystème startup dans 10 ans ? 


C’est assez compliqué de se projeter aussi loin. L’écosystème bouge très vite, mais j’imagine trois aspects : un écosystème plus sain, plus responsable, et plus impactant sur le marché de l’entreprise.

Plus sain, notamment en ce moment sur le fait que lever des fonds, c’est pas forcément obligatoire. Donc on prend aussi conscience d’une nouvelle manière de gérer son entreprise. 

Responsable, je pense à l’égalité du genre et la professionnalisation du RH dans le secteur, qui est déjà vraie aujourd’hui, mais qui s’accentuera sur les prochaines années, je pense. 

Et… impactant, sur le marché de l'entreprise, je pense au principe d’embauche qui prendra plus de place qu’aujourd’hui, et qui pousse au dynamisme du secteur traditionnel. 


Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton job ? 


C’est étonnement une réponse très courte, bien que je puisse en parler des heures. J’ai essayé de synthétiser, après 3 ans fondateur de startup, finalement ce qui me plaît aujourd’hui dans un job, dans mon job actuel de directeur technique et produit, c’est de me reconcentrer sur ces spécificités produit et tech. L’expérience et la lecture marketing et sales que j’ai pu muscler dans mon expérience entrepreneuriale me permet d’avoir un recul important et de me reconcentrer sur ces sujets qui me passionnent. 


Parle-nous de ton side-project ! 


Sortant d’une expérience entrepreneuriale, je ne me suis pas relancé. En temps de confinement, je suis plutôt en train de préparer des recettes d’Ottolenghi ! Non, plus sérieusement, je suis toujours en quête d’aventure entrepreneuriale, donc j’accompagne plusieurs copains que j’ai croisé sur la route de station F ou de chez Wilco, et ça va être mon side-project du moment ! 


Et alors, c’est quoi ton Talent caché ? 


C’est difficile d’identifier ses propres talents, mais je vais reprendre les mots de mon tout premier chef, c’est les 3P : proactivité, passion et persévérance ! C’est ce qui selon lui, me caractérisait bien, et ce que j’ai essayé de garder comme ligne de conduite dans toutes mes années d’expérience professionnelle. Aujourd’hui, je pense que c’est ce qui me permet d’aboutir à des projets à succès. 

Expériences

CTO/CPO

Yomoni

< 1 an

Fondateur

SNATCH Studio

> 3 ans

CPO

Talentoday

< 1 an

À LA UNE

Les autres Talents

Restez informé !

Et recevez nos dernières actualités.