LES TALENTS CACHÉS d’AVIZIO
TAlent

Léonie Le Moigne, Brand Designer chez 900.care

Dans cet épisode, Léonie nous raconte son expérience de recrutement avec Avizio, les raisons qui l'ont conduite à accepter un nouveau challenge, et à rejoindre 900.care.

Léonie Le Moigne, Brand Designer
chez 900.care

Raconte-nous ton actu récente, et notamment cette nouvelle prise de poste !


Je suis arrivée fin mars 2021 chez 900.care et j'ai tout de suite été rapidement mise dans le bain. 

Les premiers mois ont été très intenses, car la marque connaît une croissance super rapide, donc, notre équipe s'agrandit en même temps qu’elle évolue. 

C'est très cool et on est dans une ambiance très jeune, très dynamique, même s'il y a vraiment tous les âges dans notre petite équipe. On a plein d'idées, on est sur plusieurs projets à la fois pour la marque. Donc, toute cette ambition, c'est hyper stimulant et c'est un plaisir de travailler tous les jours avec cette équipe !

Quels ont été les éléments déclencheurs qui t'ont amenée à considérer ce nouveau challenge ?

Juste avant de rencontrer les fondateurs grâce à Avizio, j'étais encore chez Dreem, depuis près de trois ans. 

Chez Dreem, le branding était déjà bien implanté, et jusqu'à maintenant, n'avait pas vocation à évoluer. Donc, j'ai eu un processus de réflexion qui s'est effectué sur plusieurs semaines, si ce n'est plusieurs mois, où je sentais que je me plaisais beaucoup chez Dreem, mais j'avais aussi besoin de sortir de ma zone de confort, pour découvrir un autre domaine que le Healthcare. 

L'idée de me diriger vers un projet plus axé consumer/market me plaisait déjà beaucoup, parce que j'avais envie de me challenger en rejoignant une startup à ses tout débuts, pour voir comment on construisait une marque, tout en co-réalisant le branding. Alors, quand Thomas m'a détaillé la mission de la marque, j'ai été séduite et le matching a été parfait.

Qu'est-ce qui t'a séduit dans l'approche Avizio?

C'était une approche naturelle et très bienveillante ! 

C'est donc Sarah qui se chargeait de mon profil, et qui a parfaitement compris mes besoins personnels comme professionnels. Aussi, les enjeux de mon changement de poste, et elle m'a directement proposé ce poste de Brand Designer chez 900.care. De fil en aiguille, le process s'est déroulé et j'ai été embauchée.

Comment perçois-tu le secteur dans lequel tu bosses ?


Je pense qu'à l'heure du tout naturel, zéro-déchet etc, beaucoup d'entreprises veulent s'aligner sur la prise de conscience des consommateurs, en leur proposant toujours plus de nouveautés, de formules plus naturelles que la marque d'en face. 

Donc, ça devient assez compliqué de se démarquer en tant que marque dans un univers où la communication est un peu uniformisée. Je grossis un peu le trait, mais par des packagings en kraft, des logos verts, des illustrations de feuilles, etc. 

Je pense que cette démarche de communication infantilise un peu le consommateur, en scindant les produits d'hygiène en deux parties : les bons et les mauvais produits d'hygiène !

Le message qu'on essaye de faire passer chez 900, c'est que c'est ok si tu n’es pas un écolo de la première heure. Ce n'est pas notre rôle de te faire passer au tout bio du jour au lendemain, mais si tu veux, on est là pour t'aider dans ta démarche en proposant une alternative plus fun, avec des produits safe. 

Pour conclure, je pense que c'est à nous, les entreprises et industriels, de faire bouger les choses et trouver des moyens simples ou moins contraignants pour les consommateurs, et pas l'inverse.

Comment vois-tu l'écosystème startup dans 10 ans ?

Je pense qu'avec le contexte sanitaire, les mouvements en ligne comme #balancetastartup, décliné en #balancetonagency etc, c'est amené à vraiment bouger, à faire émerger une prise de conscience dans les 10 prochaines années. 

Là, on est dans une période charnière, où beaucoup d'idées acquises vont bouger, et on commence à voir plus de diversité dans les profils qu'on retrouve en startup. 

On commence à se rendre compte que dans certaines startups de la Tech par exemple, il y a une parité homme/femme à 80/20 plutôt qu'à 50/50. On privilégie des candidats ayant accédé à de grandes écoles privées, de grands noms etc, ce qui donne un accès privilégié à un microcosme, qui est bien en soi, mais qui fait que l'écosystème se retrouve un peu dans une bulle. Je pense qu'on évolue dans un univers avec une grande capacité de remise en question, et je crois à un avenir un peu plus inclusif dans les équipes. 

C’est ce qui m'amène à penser que, justement, en parallèle de cette évolution plus inclusive, les projets vont s'aligner sur des démarches plus engagées humainement et plus tournée vers l'avenir de notre civilisation globale, plutôt que, comme on l'a connu dans les startups il y a 10 ans : combler les besoins de l'homme occidental d'une quarantaine d'années, qui était le centre d'attention principal.


Qu'est-ce qui te plaît le plus dans ton job ?

Déjà, le fait de travailler sur des supports digitaux, print, etc ! C'est vraiment un job à 360° et ça m'offre beaucoup de diversité dans mes projets.

Aussi, chez 900.care on nous pousse vachement à nous auto-former régulièrement, à consacrer du temps pour la formation, même à prendre une journée pour se former sur tel ou tel sujet. Je pense que dans un corps de métier comme le mien, c'est hyper important d'apprendre régulièrement, de tester ses skills et d'être proactif, sur la veille créative notamment.

Parle-nous de ton side-project !


J'ai créé une page Instagram, il y a un peu moins d'un an, pour voir l'évolution de mes compétences en illustration.
Je fais plutôt de l'illustration digitale, sur iPad pro create etc, et même si je ne suis parfois pas super assidue, je suis assez surprise du chemin que j'ai parcouru depuis plusieurs mois. Du coup, je commence à travailler sur plusieurs autres supports. J'ai commencé à faire des tapis et j'aimerais bien aussi m'initier au tatouage. J'ai commencé à tatouer des citrons et des oranges pour l'instant, mais bientôt des vraies personnes, peut-être !


Et alors, c'est quoi ton talent caché ?

On peut dire que j'apprends très vite.

Dès que je me mets à l'apprentissage de nouvelles techniques, j'arrive à saisir très rapidement les bases. Donc, c'est plutôt un talent cool ! 

Je ne pense pas avoir de talent inné, mais le fait d'apprendre vite, c'est plutôt un talent en soi, donc c'est chouette.

Expériences

Brand Designer

900.care

< 1 an

Brand Designer

Dreem

> 2 ans

Kolor Studio

Graphic Designer

< 1 an

À LA UNE

Les autres Talents

Restez informé !

Et recevez nos dernières actualités.