LES TALENTS CACHÉS d’AVIZIO
Paris
Talent

Stéphane Delaporte CMO chez Deskeo !

Dans cet épisode, retrouvez Stéphane Delaporte, fraîchement CMO chez Deskeo, qui revient sur sa décision d'accepter un nouveau challenge, son accompagnement avec les équipes Avizio, et sa vision du milieu professionnel !

Stéphane Delaporte, CMO
chez Deskeo

Raconte-nous ton actu récente et notamment cette nouvelle prise de poste !

Je suis arrivé chez Deskeo en janvier 2021, c’est donc tout frais.

Ce fût un départ sur les chapeaux de roue, dans un contexte, forcément particulier et un onboarding bien chargé : nouvelle équipe, nouveau secteur, etc. Je ne venais pas du secteur de l’immobilier donc il y a énormément de choses dont je devais m’imprégner, et en même temps j’ai dû capitaliser sur mon expérience, car c'est en partie pour cette expérience que Deskeo m’a ouvert ses portes.

Mon arrivée a donc été un arbitrage entre l’envie de découvrir, d’apprendre plein de nouvelles choses et de démontrer qu’on pourrait mettre en place des actions rapidement. Ça a surtout été une phase où j’ai alterné les phases d’écoutes et de découverte et où il m’a aussi fallu parfois me remettre en question, parce que le boulot est différent donc il y’a beaucoup de nouveautés.

C'est un tout nouveau chapitre, donc un challenge avec des craintes, parfois des appréhensions, mais surtout beaucoup d’excitation !

Quels ont été les éléments déclencheurs qui t’ont amené à considérer un nouveau challenge ?

J'avais envie de me lancer dans un nouveau projet, un projet dans lequel je crois !

Quand on est en charge de la stratégie marketing, c'est super important d'adhérer au projet, au produit vendu par l’entreprise, car c’est là dedans dans lequel on va investir le plus clair de son énergie, c’est à partir de ça qu’on va raconter une histoire.

Cet élément, je l’avais déjà en tête, puis la crise est passée par là et a joué son rôle de détonateur, un peu paradoxal car le contexte est plus tendu, le marché plus frileux, mais l’envie d’un nouveau projet auquel je croyait ne m’a pas quitté.

Qu’est-ce qui t’a séduit dans l’approche d’Avizio ?

Comme beaucoup, j’ai déjà été en contact avec des interlocuteurs du recrutement ayant un mode de fonctionnement traditionnel.

Ce qui m’a plu, c’est justement les interlocuteurs avec qui j'ai été en contact, Henri en premier lieu, mais plus généralement l’ensemble des équipes, qui m’ont tout de suite fait bonne impression, avec à la fois le professionnalisme de son l’approche, son pragmatisme et sa bonne-humeur.

L'approche était radicalement différente de celle des cabinets de recrutement classiques, on se prenait moins au sérieux, mais la proposition derrière l’était tout à fait, et avec une vision pragmatique ! Quel bonheur !

Ce qui fait la différence, c’est qu’Avizio développe à la fois une connaissance approfondie des entreprises pour lesquelles ils cherchent des talents, mais aussi la volonté de comprendre vraiment les attentes du candidat. Finalement, ce sont ces deux critères qui sont la recette de l’alchimie, de l’adéquation parfaite entre l’entreprise et le candidat, qui vont conduire à créer un poste ou orienter le candidat vers un poste qui n’était pas forcément celui de départ. On va plus loin avec cette méthode qu’avec les interlocuteurs classiques sur le marché.

Le suivi a été très professionnel, efficace, et le tout dans une ambiance friendly !

D’un point de vue Talent, comment perçois-tu le secteur dans lequel tu bosses ?

Le secteur dans lequel je travaille, c’est celui de l'immobilier de bureau. Avant je bossais dans le secteur du tourisme et de l’automobile, donc des produits plutôt tangibles, qui parlent à tout le monde avec une logique B2C. Là on se place du coté B2B, avec un produit très particulier que j’ai appris à découvrir.

À première vue, ce n’est pas forcément le plus parlant ou le plus sexy, mais la vision que j’ai, plutôt entant qu’observateur pour l’instant, c’est qu’on se place dans un secteur assez conservateur, avec des acteurs importants, historiques, qui tendent à se renouveler.

Deskeo se positionne en trublion sur ce marché, avec une nouvelle proposition et intègre un sous secteur appelé « PropTech », qui fait beaucoup parler depuis quelques années. Nous sommes encore au début des changements qui touchent l'immobilier, et il va y avoir de nombreux autres changements dans les mois et années qui viennent. Des opportunités seront à saisir, parce que les acteurs traditionnels se remettent en question, et parce qu’on parle d’immobilier de bureaux, mais avant tout de bureau, donc on est assez vite tous concernés, même si le rythme s’est contrarié depuis quelques mois. J’y vois beaucoup de bouleversements, mais beaucoup d’opportunités car la crise sanitaire amplifie un phénomène qui a démarré bien avant, et qui replace l'expérience utilisateur au centre. C’est ça qui est assez passionnant, c’est de casser les codes de ce secteur et de trouver un nouvel angle d’attaque, plutôt malin chez Deskeo car on est au coeur du sujet en s’adressant directement à l’utilisateur et à son besoin d’utiliser des bureaux.

L’enjeu pour toutes les entreprises est de proposer des bureaux en phase avec les attentes de leurs collaborateurs, pour qu'ils aient envie de retourner au bureau. Ca n'a l'air de rien dit comme ça, mais cela remet en cause l'immobilier de bureau dans toute la chaîne de valeur, du propriétaire à l'entreprise et ses utilisateurs.

Comment vois-tu l’écosystème startup dans 10 ans ?

Question difficile, car très large. En général on essaye plutôt d’avoir une vision à 10 jours, quand tout se passe bien à 10 semaines ! En startup, on raisonne rarement au delà de 3 ans, plus loin c’est difficile, mais si on doit se projeter davantage, je pense que beaucoup de choses vont bouger au niveau de l’écosystème tech.

C’est un écosystème qui évolue en continu, et se structure autour de l’aspect "tech". Il y a eu la foodtech, la healthtech, la fintech ces dernières années, et la proptech s’emprunte à ce mouvement qui s'empare de tous les secteurs traditionnels avec de belles propositions de valeur. Il y’a beaucoup de raisons que ça s’amplifie et y a beaucoup de place encore pour toutes les startups qui viennent créer des solutions et produits qui cassent les codes, à partir du moment où le produit est attendu par le marché.

Les startups sont très à la mode, c’est quelque chose de connoté positivement, et à raison de 5 à 10 ans, je ne vois pas de raisons que ça change. On les connait bien chez Deskeo, puisque notre produit est au départ pensé pour elles : des bureaux personnalisés, avec services et engagement flexible, pour que l'entreprise se concentre sur sa croissance.

Et il y a de jolies licornes pour faire rêver tout l'écosystème français! Parions qu'il y aura d'autres d'ici 2031!

C’est quoi ce qui te plaît le plus dans ton job ?

Des journées bien chargées (aussi du fait de mon arrivée récente) !

Même si c’est parfois frustrant de ne pas arriver à tout boucler une fois la journée finie, c’est quelque chose qui me plaît. Il y’a aussi le mélange très propre aux startups de travailler un pied dans l’opérationnel et un pied dans la vision stratégique. J’ai été séduit par cette vision pertinente de la part des co-fondateurs de deskeo, une passion partagée par toutes les équipes!

C’est aussi des projets passionnants, pour un marketeux comme moi, d’arriver dans une entreprise où il y’a beaucoup de choses à structurer, notamment : la notoriété de marque, même en BtoB, challenger la stratégie d'acquisition, optimiser le parcours client…. Donc on se retrousse les manches sur tous ces projets et c’est assez stimulant !

Parle-nous de ton side project !

Mon side project, en ce moment, ce sont mes enfants :) J’essaye de dégager un peu de temps pour leur éducation et leurs projets à eux et j'ai hâte de pouvoir les emmener en voyage dans quelques semaines, si tout va bien. J’ai pas encore de temps à consacrer à un side projet plus pro, mais déjà une bonne conciliation de ma vie pro et perso, je serais satisfait.

Et alors, quel est ton talent caché ?

J'aime bien écrire, utiliser les mots, leur sens, c’est le côté marketing et storytelling, même si on a pas toujours l’occasion de le faire, de créer des contenus qui vont faire mouche, je suis assez à l’aise là dedans.

Après, c’est pas forcément un talent, mais plutôt une conviction, je suis convaincu d'une chose, c’est qu’on peut être efficace en équipe en travaillant dans la bonne humeur.

Expériences

CMO

Deskeo

<1 an

Chief Marketing Officer

Click&Boat

1 an

Digital Marketing & CRM Manager

BMW Group France

8 ans

À LA UNE

Les autres Talents

Restez informé !

Et recevez nos dernières actualités.