Le Recrutement à l’international : enjeux et bonnes pratiques

Recruter à l'international est un défi passionnant pour les entreprises qui cherchent à se développer. L’organisation de ces recrutements peut-être complexe pour les recruteurs qui doivent redoubler de créativité et d’adaptabilité. Retour sur les meilleures pratiques pour recruter des profils à l’international et les challenges associés.

clock
2 minutes
calendar
05/2023
Je cherche un job
Trouvez votre prochain challenge.
Je recrute
Echangez avec nos experts sur vos besoins.
Vous recrutez dans votre équipe Tech ? Nous vous aidons !
Besoin d’être accompagné pour monter en compétences ?
Faites évaluer les compétences métiers de vos candidats !
Découvrez notre offre de DRH à temps partagé
Nos consultants RPO accélèrent vos recrutements !
Besoin d’une expertise CRM, RevOps, SalesOps ?
Besoin d'un Consultant C-level ?
AUTRES ARTICLES DE BLOG

Vous aimerez aussi ...

Le Recrutement à l’international : enjeux et bonnes pratiques

Recruter à l'international est un défi passionnant pour les entreprises qui cherchent à se développer. L’organisation de ces recrutements peut-être complexe pour les recruteurs qui doivent redoubler de créativité et d’adaptabilité. Retour sur les meilleures pratiques pour recruter des profils à l’international et les challenges associés.

Pourquoi recruter à l’international ?

Les entreprises sont amenées à recruter à l’étranger pour plusieurs raisons : accélérer leur développement commercial, devenir plus compétitif, pallier une pénurie de talents ou pour une diversification culturelle de leurs équipes menant à une meilleure performance… La phase de recrutement à l'international est une étape clé de cette stratégie. C’est un processus complexe et il peut être difficile de naviguer entre les spécificités des différents pays.

Développer son activité

Si une entreprise veut étendre ses activités et conquérir de nouveaux marchés, les recrutements internationaux sont une aide précieuse voire indispensable pour comprendre et s’adresser correctement au marché ciblé. Ces recrutements vont permettre de connaître rapidement l'écosystème des entreprises du pays, peut-être inspirer de nouveaux concepts et avoir des indices sur les secteurs d’activité les mieux développés dans le pays ciblé.

Faire face à la pénurie de Talents

Ce n’est plus un secret, de nombreux métiers sont aujourd’hui concernés par ce phénomène de pénurie des talents (développeur, data analyste…), changer d’horizon et recruter hors de France est une alternative efficace pour attirer de nouveaux talents et faire face à vos enjeux de recrutement. Élargir votre bassin de talents vous permet de trouver des candidats qualifiés dans différents pays et continents.

Diversifier vos équipes pour aller plus loin !

Le recrutement à l’international permet aussi d’augmenter la créativité et l’innovation au sein de votre entreprise. Un salarié international possède des expériences différentes, des façons de travailler qui ne ressemblent pas à ce que vous connaissez depuis longtemps. Il va apporter une nouvelle vision et apporter de la valeur ajoutée à vos équipes !

Une étude menée en 2022 montre qu'au-delà des hard-skills, les entreprises se tournent vers les talents capables d’autonomie, d’adaptabilité, de curiosité, d’ownership... Les personnes prêtes à travailler hors de leur pays d’origine possèdent ces nombreuses qualités, ils veulent sortir de leur zone de confort, relever les défis de l’adaptation avec motivation et audace.

Comment recruter à l’international ?

S’assurer des contraintes légales et organisationnelles

Il existe des spécificités en matière de recrutement international, notamment en ce qui concerne les démarches administratives. Avant de se lancer, l’entreprise doit se renseigner sur le droit du travail du pays où elle recrute. Que ce soit une entreprise française qui recrute un étranger ou une installation d’un bureau à l’étranger, il y aura une procédure à suivre et celle-ci peut s’avérer parfois lourde.

Deux options :

  • Le candidat réside en France ou dans l'espace Schengen : son recrutement sera facilité. En effet dans cette zone il existe une réglementation de libre circulation des travailleurs, aucune autorisation de travail n’est requise,
  • Le candidat réside hors de l'espace Schengen : il doit posséder une autorisation de travail. Elle existe sous différentes formes, avec des procédures et des délais spécifiques (visa, autorisation provisoire, carte de séjour…). 

En 2017, la French Tech a lancé un programme “ Le passeport Talent” dans le but d’aider les startups françaises à recruter plus facilement des candidats à l’international, il s’agit d’un visa de travail de 15 jours pour accéder ensuite à un titre de séjour valable 4 ans et renouvelable.

Une fois le marché cible identifié, l’entreprise devra se renseigner sur les avantages et inconvénients (coûts, législation, délais des démarches administratives..) que représente une embauche. Il est important de comprendre les différences culturelles et les normes professionnelles de chaque pays.

L’entreprise qui cherche à se développer devra se renseigner sur :

  • Les normes légales du pays,
  • La ou les langues du pays,
  • Le fuseau horaire,
  • Les exigences de visa.

L’entreprise devra s’assurer que les choix sont compatibles avec l’organisation de la société mère. Par exemple, le décalage horaire devra être compatible avec l’organisation de l’entreprise soit un faible décalage horaire soit via la mise en place du travail asynchrone.

Les solutions de l’entreprise pour recruter

Délocaliser une partie de ses salariés dans le/les pays cibles qui pourront ensuite recruter des équipes directement sur place. Cela permet de mettre un premier pied dans le marché. Le choix des profils à expatrier est très important. Il faut qu’ils connaissent déjà le marché ou qu’ils aient un vrai profil de pionnier pour défricher le marché et commencer à le développer.
Dans ce cas, il conviendra de s'intéresser aux contraintes légales de type visa et coût de l’établissement sur place du collaborateur.

Recruter des profils en direct. L'entreprise pourra gérer le recrutement à l’étranger via son ou ses chargés de recrutement qualifiés en interne ou passer par des spécialistes du recrutement international : agences ou consultants RPO spécialisées
Dans tous les cas, il faudra cibler les bons sites de recrutement pour atteindre la cible des candidats et identifier les bons supports et les bons canaux de diffusions de vos offres ( sites webs, jobboard plébiscités dans le pays …).

Ensuite il convient bien évidemment d'adapter l’ensemble de ses offres d'emploi dans la langue du pays ciblé ; comme toute offre d’emploi elle doit être attractive, pensez à vous inspirer des annonces présentes dans le pays, des points clés à mentionner.

Pour recruter à l’international, vous devrez adapter votre marque employeur. Si votre notoriété n’est plus à prouver, un candidat étranger n’hésitera pas à vous rejoindre, en revanche si votre présence est très récente dans ce cas il faudra redoubler d’efforts. Il sera nécessaire de mettre en avant auprès des candidats potentiels la culture, la vision de l’entreprise, l’ambiance au sein des équipes, les valeurs, etc. 

Ne pas hésiter à s’entourer !

Un des défis majeurs du recrutement à l’international reste les différences culturelles et linguistiques. Il est nécessaire de connaître le marché, les aspirations des candidats, les rémunérations, les législations, les mœurs du recrutement dans le pays que vous ciblez. Choisir de travailler avec des partenaires locaux peut pallier aux coûts et aux heures de recherches et ainsi faciliter le recrutement à l’international.

N’hésitez pas à faire appel à des cabinets de recrutement spécialisés, des consultants rpo, ou des réseaux d’experts sur place qui sauront vous faire gagner un temps considérable dans la mise en place de votre stratégie de recrutement à l’international grâce à leur expertise.